Le climat

Chaque époque, chaque lieu sécrète son propre poids, légèreté ou pesanteur. Il suffit que les hommes parlent entre eux de leurs joies ou de leurs peurs, ils suffit qu’ils se retiennent d’évoquer ce qui les rends heureux ou malheureux pour qu’une sorte de climat s’installe, pour que viennent se poser au dessus des épaules de chacun là l’optimisme et là le pessimisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s