Adolescents des années 80

Nous fleurions le vent avant qu’il ne traverse la frontière

Les radicules du futur venaient chatouiller nos pieds

Sur nos visages, nous aimions la pâleur

Nous étions adolescents des années 80

 

Nous ne voulions point nous révolter, la révolte était dans nos cœur

Nous aimions tant la froideur

Nous aimions tant la lenteur

Notre drapeau était noirceur

 

La désespérance se refermait sur nous

Notre musique était faite de langueurs

Et nos films glorifiaient la vacuité

Nous étions adolescents des années 80

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s