Le cours des choses

Face à une anguoisse, à un désir qui nous taraude nous laissons notre imagination faire des calvacades au creux de la nuit. Le lendemain, à l’heure du déjeuner nous annonçons bravachement à un ami que l’heure est venue de choisir. Le surlendemain,au détour des èvênements, les choses prennent tournure, tout cela assez spontanément, comme à l’insu de notre conscience. Le choix s’imposent de lui-même pour notre bonheur ou notre malheur, sans jamais savoir si et comment les choses auraient pu suivre un autre cours. Il en va ainsi de nos vies. Ce n’est ni la passion, ni la raison, ni l’inconscient qui nous gouverne mais un mélange subtil et flou de ces trois èlans de l’ame.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s